Just Bacon & Egg

12 mars 2011

Raviolis chinois au boeuf

Je connais peu de monde qui puissent résister à manger des raviolis chinois. Sortant de l'ordinaire, ils changent des banals nems plein de graisse, le classique riz cantonnais ou les beignets de crevette habituels. Et oui! Dans notre foyer, nous nous sommes lassés de cette cuisine qui en réalité ne reflètent pas la grande diversité des mets asiatiques. C'est pourquoi, nous essayons de faire nous même cette cuisine exotique. La dernière recette fut donc des raviolis faits avec de la pâte à wonton déjà étalée et détaillée que vous pouvez acheter dans les grandes surfaces asiatiques type Eurasie. Si vous voulez la confectionner vous-même, je vous renvoie vers cette recette sur Marmiton ou celle-ci sachant que je ne les ai jamais testées.

La recette que je vous donne peut très bien se modifier, à vous de choisir la garniture qui vous tente. Laissez libre cours à votre imagination!

 

Raviolis chinois au boeuf

pour 4 personnes

200  grammes de viande hachée*

*J’ai pris du bœuf mais vous pouvez changer selon vos goûts

1 oignon rouge

1 bouquet de coriandre fraîche

 Un morceau de 2 centimètres de gingembre frais

1 cuillère à soupe de sucre

1 cuillère à soupe de sauce aux huitres

3 cuillère à soupe de sauce nuoc man

1 cuillère à café de sauce soja

Sel, poivre ou piment

 

Émincer l'oignon, le gingembre et la coriandre. Les mélanger dans un bol avec ous les ingrédients restants. Lasser mariner 1 heure.

Pour façonner les raviolis, deux options s'offre à vous: soit vous faites la flemmarde comme moi en utilisant un gadget en plastique ou vous relevez vos manches en les faisant vous mêmes. Dans les deux cas, avant de les refermer, humidifier les bords avec de l'eau chaude. Pour la technique "home made", pour des explications claires, je vous renvoie vers ces deux sites qui proposent 2 styles de façonnage, ici et

DSC_0145

Pour la cuisson, mettre de l'huile au fond d'une poêle. Lorsqu'elle est bien chaude poser les raviolis dessus de manière à ne faire toucher que la garniture contre la poêle. Attendre 5 minutes, le temps que la face contre la cuisson prenne une jolie couleur doré puis recouvrir d'eau à mi-hauteur des raviolis et mettre un couvercle. La cuisson est finie lorsque toute l'eau s'est évaporée en théorie, mais en générale je l'arrête un peu avant.

Vous pouvez les déguster nature, avec une sauce ou sinon les faire cuire dans un bouillon agrémentés de légumes.

 

Posté par B-Egg à 18:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


10 mars 2011

Macaron vanille et pour les gourmandes aussi à la pistache

Quel plaisir de voir le Soleil pointer le bout de son nez chaque jour un peu plus tôt dans la journée! Les boutons éclosent, le ciel de dévoile de ses nuages tandis que la chaleur des rayons du Soleil nous envahissent doucement que l'on se croirait déjà au printemps! Les beaux jours arrivent pour nous permettre enfin de profiter de nos weekends tout particulièrement à faire des shootig extérieurs comme cette série de clichés de délicieux macarons à la vanille ou à la pistache.

Quelques semaines auparavant, j'avais reçu entre l'arc en ciel des multiples caissettes en papier un petit pot de pâte à pistache. Enfin je trouvai un site internet qui en vendait avec des caissettes pour muffins -désolé son adresse s'est perdue dans les cookies de mon ordinateur = ( . Enfin je pouvais utiliser cette pâte très odorante dans les nombreuses recettes qui la mentionne car auparavant impossible d'en dénicher dans la grande distribution! J'avais déjà essayer d'en faire moi même grâce à des recettes sur internet comme sur Marmiton, C'est moi qui l'ai fait, ou là Les carnets de Miss Diane. Malheureusement le résultat ne fut pas concluant et celui espérer donc le fine poudre obtenue fut placer au fond du placard, ayant pour seule destiné celle de pourrir -sort cruel je dois dire!-. Par contre si vous essayer d'en faire et que vous réussissez, je serai heureuse de savoir votre technique!

Entre toutes les recettes faisant appel à cette pâte, je choisis celle des macaron au sucre cuit ou meringue italienne pour celles qui préfèrent car j'avais aussi une envie d'essayer de refaire une ganache de Pierre Hermé: celle du macaron crème brûlée -avis pour celles qui connaisent la recette de la ganache!-. Depuis que j'y ai goûtée durant les vacances de Février, je ne cesse de chercher comment il a fait pour créer ce goût étonnant. Même ici on le dit. Donc je me suis mise au fourneaux pour créer les coques et deux ganache une à la pistache divine et l'autre à la vanille où le goût du chocolat blanc domine.

Pour celles qui sont intéressées, je viens de trouver sur internet que le 20 mars, dans les boutiques de Pierre Hermé, une dégustation gratuite de macarons aura lieu en honneur à la journée dédiée aux macarons. Je vous encourage à y aller si vous êtes Parisiennes et friandes de ces mignardises car celles de ce chef pâtissier n'ont rien à envier à celles de Ladurée, bien au contraire. Pub vue sur Plurielles.

Maintenant trêve de bavardage et place aux recettes

Macaron avec meringue italienne

pour une trentaine de macarons

Coques

175 grammes de sucre glace

175 grammes de poudre d’amandes

165 grammes de sucre cristal

60 grammes d’eau

130 grammes de blancs d’œufs liquéfiés à température ambiante divisé en 2 fois 65 grammes*

*Blancs d’œufs séparés des jaunes un ou deux jours avant la création de l’appareil, mis au frais dans un bol recouvert d’un papier film incisé au couteau par endroit.

Dans un mixer, mixer finement la poudre d'amande sans la faire monter en température avec quelques coups brefs de mixer, la tamiser avec le sucre glace dans un bol. Ajouter le colorant alimentaire puis lorsque la meringue est prête mélanger vigoureusement avec une partie des blancs liquéfiés (65 grammes)

Dans une casserole, mettre le sucre cristal avec l'eau, mettre sur le feu. Faire un sirop sur feu vif jusqu'à ce que le température du thermomètre indique 118°C. En même temps, battre les blancs d'oeuf avec une pincée de sel dès que le sirop a une température de 60°C, il faut qu'ils soient ferme lorsque le sirop atteindra sa température finale. Ensuite lorsaquele sirop et près, le verser sur les blancs d'eoufs montés en filet pour cuire ces derniers; Continuer à battre jusqu'à ce que la meringue fasse des becs d'oiseau ou pics à la sortie du fouet.

Prendre un tiers de la meringue et la mélanger avec le mélange amande-sucre glace pour détendre l'appareil à l'aide d'une maryse. Ne pas hésiter à casser les blancs. Puis rajouter le reste de la meringue en incorporant doucement celle ci au mélange  en partant du centre vers l'extérieur du bol, on appelle cette technique macaronner. La pâte est prête lorsqu'elle forme une ruban pas trop lisse lorsque vous soulevez la maryse du bol.

Faire des petits tas de pâte grâce une poche à douille, disposés en quinconces sur une feuilles de papier sulfurisé. Tapoter la plaque sur le plan de travail pour faire échapper les bulles d'air afin d'éviter qu'ils ne se fissurent à la cuisson. Laisser croûter ou reposer 25 min minimum puis faire cuire entre 150 à 160° au four selon la puissance de celui-ci environ 10-12 minutes.

 Sur ce blog vous trouverez des indications claires pour bien réussir vos macarons si vous vous perdez dans mes discours

Ganache vanille

160 grammes de crème fraiche liquide

3 gousses de vanille dont les graines seront extraites

110 grammes de chocolat blanc*

* chocolat de bonne qualité de préférence

Faire fondre le chocolat au bain marie puis verser en trois fois la crème liquide portée au préalable à ébullition avec les graines de vanilles.Faire reposer au frais.

 

Ganache pistache

125 grammes de crème fraiche liquide

150 grammes de chocolat blanc*

12 grammes de pâte à pistache

Faire fondre le chocolat au bain marie puis incorporer en 3 fois la crème liquide chaude préalablement portée à ébullition avec la pâte de pistache. Laisser refroidir pour qu'elle prenne une texture assez dure, facile à travailler

Pour finir à la poche à douille, garnie les macarons d'une noisette ou plus selon vos goûts de ganache les coques de macarons et conserver au frais (ils sont meilleurs déguster un jour après leur fabrication, sortis une heure auparavant du frigidaire)

 

Posté par B-Egg à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mars 2011

Mini madeleines

 

Comme je vous l'avez dit dans le post précédent, le week end dernier fut éprouvante pour le four: des cupcakes, biscuits et madeleines! Ne vous inquiétez pas, je ne l'ai avez pas oubliées celles-là.

Depuis environ 3 semaines, j'avais une envie folle de faire un trio de mini-madeleines. Ors je n'avais pas encore de moule pour les faire cuire donc dès que l'occasion se présenta j'en achetai un. Pour varier les goûts, j'en fit une nature qui fait resurgir  en doucement en nous nos souvenirs d'enfance puis une au thé matcha et chocolat blanc pour allier l'onctuosité du chocolat à l'étrangeté du thé matcha. Là, je vous vois venir. Un trio dis-je! Mais malheureusement je n'ai pas eu assez de pâte la diviser en trois donc mon trio se transforma en duo qui, d'ailleurs, sait se faire apprécier autant qu'un trio.

Facile à faire, elles sont succulentes. J'avais auparavant testé la recette de Hervécuisine qui est simple mais efficace. Cette fois-ci, j'ai utilisé la recette d'Alain Ducasse, extraite de sont livre Le grand livre de cuisine. Après réflexion , je trouve que celle de Hervé cuisine sont meilleurs car elles sont au citron mais après tout tout dépend de vos goûts donc essayez les deux ! = )

Mini Madeleine nature

1 plaque à mini madeleines

2 œufs

1 jaune d’œuf

65 grammes de sucre

62 grammes de farine

1 cuillère à café de levure chimique

75 grammes de beurre

1 pincée de sel

Graines d’une gousse de vanille ou 1 sachet de sucre vanillé en ne mettant que 60 grammes de sucre

Pour un résultat optimal, préparer la pâte la veille pour la faire cuire le lendemain matin. Sinon la faire reposer au moins une heure.

Mélanger le jaune, les oeufs et le sucre dans un saladier. Batte jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux. Faire fondre le beurre, pendant ce temps ajouter la farine, la levure, la vanille et le sel au mélange sucre-oeuf. Ajouter pour finir le beuure en filet.* Voir annexe pour mini madeleines thé matcha*

Faire reposer au moins une heure au frais. Après ce temps de repos, préchauffer le four à 210°C. Remplir les moules à madeleines (à 80% environ) puis enfourner les madeleines au four. Attendre 2 minutes puis couper le four * 3 minutes pour des grosses madeleines*. Attendre 2_3 minutes, le temps que la tête des madeleines se forme puis allumer le four à 190°C pour finir la cuisson, il faut qu'elles soient bien dorer donc environ 5 minutes pour des mini madeleines mais surveiller tout de même votre four car ce dernier temps de cuisson est approximatif.

Mini madeleine thé vert chocolat blanc

 

1 cuillère à café de thé vert matcha

 

30 grammes de chocolat blanc émincé

 

Reproduire la recette précédente puis incorporer avant la cuisson le thé vert et le chocolat blanc qui va fondre et apporter de l'onctuosité  et du moelleux.

Posté par B-Egg à 20:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mars 2011

Mini cupcakes amande-citron

Grand chantier ce week end dans a cuisine. Un super repas se préparait pour dimanche midi dès la veille. Que se soit de l'entrée au dessert, que du "fait maison" qui allait émerveiller les papilles des invités. Ma soeur s'occupait du salé aidée de ma mère. Pour ma part j'avais la responsabilité de confectionner les desserts.

Au départ, une une petite voix dans ma tête de disait de faire un super dessert, très compliqué avec des mousses, des crèmes et des glaçages en tout genre. Mais je me suis au final dirigée vers une multitude de petits desserts. Il y avait donc les sablés dont j'ai posté la recette il y a quelques tant ici. Il sont partis aussi vite qu'ils sont arrrivés. Puis des mini madeleines natures ou au thé matcha. Pour finir, des minicupcakes trônaient sur la table.

La crème n'est pas trop lourde et a un délicieux goût citronné qui contraste avec la légèreté du gateau aux amandes. Ils se mangent sans regret, très facilement, aussi facilement qu'ils se confectionnent.

 

Mini cupcakes amande citron

La génoise aux amandes

125 grammes de farine

125 grammes de sucre en poudre

½ paquet de levure chimique

125 grammes de beurre mou

2 œufs

50 grammes d’amandes en poudre

½ cuillère à café d’arôme amande (facultatif)

3 cuillères à soupe de lait

Préchauffer le four à 180°C.

Battre le beurre mou avec le sucre pour obtenir une sorte de crème puis ajouter tous les autres ingrédients et mélanger.Répartir dans les caissettes en papier à 80% puis enfourner 10 minutes ou plus selon la taille des mini caissettes . Pour ma part elles étaientt assez grandes donc j'ai du les faire cuire 15 min. Tester la cuisson avec un couteau. Après l'avoir planté dans le gâteau, s'il ressort sec alors les gâteaux sont cuits.

Sortir du four et faire refroidir sur une grille

La crème au beurre citronnée

130 grammes de beurre

260 grammes de sucre glace

le jus d’un petit citron

Battre tous les ingrédients ensemble et ajouter selon l'envie du colorant alimentaire (une pointe de cuillère à café). Remplir une poche à douille avec une douille crantée puis répartir en spirale la crème sur les gâteaux refroidis et non chauds car sinon elle fond! Si la crème est trop liquide rajouter du sucre glace, si elle ne l'est pas assez rajouter du jus de citron.

Décorer selon les envies.

 

Posté par B-Egg à 10:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2011

Mini Pizza au pesto

Après avoir fouiné sur le net, j'ai débusqué deux recettes assez similaires tout de même de mini pizza. Tout d'abord très alléchantes, elles m'ont ensuite plus surprises car la pâte n'était pas une simple pâte à pain levée mais plutôt une sorte de biscuit à l'avoine comme l'indique la traduction. Je me suis donc lancée dans la recette ajoutant une pointe de pesto pour masquer le goût de l'avoine car j'entendais déjà les blagues de la famille "On n'est pas des chevaux!".

Au final, la recette s'est relevée excellente et a fait l'unanimité dans la famille. Ils n'ont même pas reconnu les flocons d'avoine  l'associant plutôt à de la semoule. Je dois l'avouer quand même qu'ils n'avaient pas tort car les flocons se sont d'eau de la tomate et du pesto prenant alors une texture très moelleuse proche de celle de la semoule.

J'ai trouvé la recette sur le blog Fuss Free Cooking, en anglais encore une fois donc j'ai adapté les proportions.

Minis pizzas revisitées au pesto

La pâte

 

200 grammes de flocons d’avoine

2 œufs

2 cuillères à soupe de pesto

 

Dans un mixer, broyer les flocons d'avoine, ajouter le pesto, sel, poivre et les oeufs. Mélanger pour former une pâte. Sur une feuille de papier sulfurisé farinée, la disposer en une boule. Fariner le dessus du pâton puis recouvrir d'une autre feuille de papier sulfurisé. Étaler grâce à une rouleau à pâtisserie au dessus de ce dernier papier sulfurisé. Avec un emporte pièce détailler des disques de pâte après avoir retiré le papier sulfurisé du dessus.

 

La garniture

 

3 tomates

une bûche de chèvre ou autre fromage de votre choix

3 tranches de jambon blanc

sauce tomate, sel, poivre

parmesan rapé et/ou emmental rapé

 

Sur chaque disque de pâte, étaler de la sauce tomate puis un carré de jambon blanc, puis une tranche de fromage de chèvre et pour finir une rondelle de tomate. Saupoudrer de fromage râpé, saler, poivrer. Vous pouvez bien sûr varier la garniture. Pour ma part, il y avait le choix entre chèvre, roquefort et bri: une technique efficace pour utiliser les restes de fromage!

Enfourner 15 min dans un four préalablement préchauffé à 180 °C.

 

Dégustez!



DSC_0008PHI_2019

 

 

 

 

 

 

 

Posté par B-Egg à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,



20 février 2011

Petits sablés croquants et fondants

Après avoir regarder par ci par là des recettes sur les blogs, j'en ai trouvé une appétissante sur le blog de Chocolat et Zucchini. Les photos qui représentaient la recette, mettaient bien en valeur les petits sablés que je fut séduite et imprimai la recette. Donc ces derniers jours, lorsque je cherchais en vain une idée à amener lors d'un entrainement, je me souvins de cette recette qui trainait désespérement dans mon cahier de cuisine.

Par contre, un accident de parcours lors de leur réalisation modifia la liste des ingrédients, l'ajout d'un oeuf. Mais les biscuits étaient tout de même excellents. Ils font partis de ceux que l'on commence à déguster et que l'on ne peut s'arrêter tellement ils sont bons.Le sucre non raffiné que j'utilisa (sucre muscovado) permet aux biscuits de conserver un peu d'eau les rendant fondants et avec un goût très particulier. Ce fondant est contrasté par le croquant du sucre caramélisé à l'extérieur, sublime!

Je ne regrette aucunement d'avoir sortit la recette de mon cahier! Les biscuits ont eu tellement de succés que 'ils sont partis en une soirée!

D'autre part, en feuilletant les livres de cuisine chez la fnac, j'ai eu deux coups de foudre: Biscuits, sablés, cookies de Martha Stewart et Ladurée sucré. Que ce soit l'un ou l'autre les images sont magnifiques et les recettes alléchantes.

L'ouvrage de Martha Stewart est une vraie bilble des biscuits. Il regorge de recette pour tous les goûts car elles sont classées non pas par ingrédients mais par texture : moelleux et richeS, ou sablés et gourmands.... Chacun peut y trouver son bonheur dans ces recettes très américaines où l'on retrouve tout de même quelques basics européens. Le petit plus qui m'a séduit dans ce livre est ses conseils à la fin du livre pour préparer des boîtes ou paquets afin d'offrir nos réalisations.

Quant au Ladurée salée, cet ouvrage est vraiment une merveille. Sa couverture recouverte d'une sorte de velour violet, ses feuilles au reflet argenté et ses recettes originales raviront celles qui recherchent des petits plats changeant de l'ordinaire tout en étant simple de réalisation. On peut aussi y retrouvé des adaptations salé des fameux desserts français comme par exemple le millefeuille au chèvre ou encore la religieuse à la tomate.

Biscuits fondants et moelleux

200 grammes de beurre mou à température ambiante

70 grammes de sucre de canne non raffiné

20 grammes de sucre cristal

1 pincée de sel

gousse de vanille

250 grammes de farine

1 jaune d'oeuf

Pour l'enrobage: 1 jaune doeuf et 3 cuillère à soupe de lait plus du sucre en gros cristaux

PHI_1980

Battre le beurre pour qu'il devienne souple, crémeux.

PHI_1982

Ajouter le sucre et battre jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux.

PHI_1990

Ajouter la farine, les graines des gousses de vanille préalablement fendu en deux et le sel en poudre. Mélanger et essayer de former un former une pâte grossière (ce n'est pas grave s'il reste des miettes au contraire!).

Ajouter l'oeuf et former alors une boule de pâte.

Diviser la pâte en 4 et former 4 boudins de 3 centimètres de diamiètre. Les enrouler de film étirable et les placer au frais 1 heure. Après une heure, mélanger le lait et le jaune d'oeuf pour préparer l'enrobage au sucre. Dans un récipient recouvrir le fond de sucre à gros cristaux. Sortir les boudins, les badigeonner du mélange oeuf lait puis les rouler dans le sucre. Découper ensuite des sablés de 3-4 mm d'épaisseur. Faire cuire 25 minutes à 150°C au four.

Posté par B-Egg à 18:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 février 2011

Nougat mou aux amandes

Une super recette de confiserie. Elle est facile à réaliser mais requiert tout de même un matériel de pâtisserie approprié et performant. Par exemple, un thermomètre à sucre est indispensable tout comme un puissant robot faisant batteur électrique. Avis aux cuisinières n’ayant qu’un simple petit batteur, faites attention car lorsque l’on ajoute le sirop aux blancs d’œuf, le mélange devient très épais et difficile à travailler.

                Dans la recette j’utilise des amandes mais la recette ce prête aisément à l’ajout de pistache, de cranberries, ou encore de noix, à vous de choisir selon  vos goûts. Ce nougat est par contre très mou c’est pourquoi je vous donne une recette avec une légère réduction du volume d’eau. J’oubliai aussi, lorsque vous créer le sirop, faites attention car lorsque celui-ci monte en température, son volume double même triple donc  utilisez une grosse casserole ayant des bords assez élevés.

Nougat mou aux amandes (adaptée de celle du blog Les gourmandises d’Isa)

2 blancs d'œufs

1 pincée de sel

150 ml d'eau

175 grammes de miel

500 grammes de sucre

1 cuillère à café de vanille liquide

200 grammes d’amandes

Dans un four préchauffé à 150°C, torréfier les amandes durant 15 minutes. Préparer un cadre à pâtisserie recouverte de papier étirable recouvert de fécule de maïs pour éviter que le nougat colle au démoulage. A défaut d’une cadre à pâtisserie, vous pouvez utiliser un lèche frite ou un moule à cake antiadhésif.

Préparer le sirop en mélangeant le miel, le sucre et l’eau. Le faire monter à 143°C à feu doux en y ajoutant à la fin la vanille liquide (Attention aux débordements!). En même temps monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Lorsque le sirop a atteint la température de 143°C, le verser progressivement en filer sur les blancs neige sans cesser de les battre. Y ajouter ensuite les amandes lorsque l’appareil commence à refroidir puis l’étaler dans le cadre à pâtisserie. Attention plus vous attendez avant d’étaler plus le nougat deviendra collant et donc difficile à manier.

Posté par B-Egg à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2011

Roulade de dinde à l'abricot et aux dattes, caramélisée

Une envie de sucré salé, cette recette est pour vous!

Une envie d'une pointe d'Orient, elle est pour vous aussi!

Les escalopes de dinde utilisées ont été préalablement affinée en l'étalant sur du papier étirable mouillé que l'on rabat ensuite sur l'escalope. Ensuite avec le plat d'une poile, taper sur l'escalope.

Roulade de dinde à l'abricot et aux dattes, caramélisée

pour 4 personnes

4 escalopes de dinde

5 dattes

5 abricots secs

2 cuillère à soupe de sucre (roux ou non raffiné, ils apportent plus de saveurs)

1 cuillère à café de cannelle

1 cuillère à café de muscade

2 cuillères à soupe de miel

Le jus d'un citron

Couper les dattes et les abricots en petits morceaux, les mélanger au sucre et aux épices. Après avoir affiné les escalopes, placer en 2 l'une contre l'autre sur du papier étirable (sec). La surface du papier étirable doit être très supérieure à la surface de l'escalope. Etaler le mélange dattes-abricot dessus puis rouler l'escalope en rouleaux, ou boudin si vous préférer en serrant bien les bords. Recommencer l'opération pour les deux autres escalopes (si elles sont grandes, faire un rouleau par escalope). Mettre au frais au moins une heure pour qu'elle garde la forme des rouleaux.

Dans un bol mélanger le miel et le jus de citron. Avant la cuisson, détailler les rouleaux en plusieurs morceaux. Faire chauffer une poêle avec de la matière grasse et y déposer la viande. Faire dorer chaque face et laisser cuire. En fin de cuisson arroser les morceaux de viande du mélange miel et jus de citron et laisser caraméliser (attention, c'est très rapide!).

Posté par B-Egg à 17:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Index des recettes

Dessert à l'assiette

Millefeuille praliné

 

Muffins, Cupcakes

Banana muffin

 

Bonbons, confiseries

Nougat mou aux amandes

 

Dinde

Roulade de dinde aux abricots et aux dattes, caramélisée

 

Pizza, Quiche, Tarte salée

Mini pizza revisitée au pesto (pâte au flocon d'avoine)

Posté par B-Egg à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2011

Millefeuille praliné

Le 14 Février : jour des amours, d’un jour ou pour toujours… Quoiqu’il arrive, cette fête est une bonne excuse pour se faire plaisir et déguster un succulent dessert. Mais « homemade » je précise ! N’est-il pas plus impressionnant de sortir du frigo un dessert esthétique devant un bien aimée ébahit ? Bon pour les flemmarde ou flemmard, la pâtisserie du coin reste toujours une solution mais je peux vous assurer que ce dessert fait de l’effet sans trop nécessité de technique.

                La pâte feuilletée peut se préparer la veille, il vous suffira uniquement de la faire cuire le jour J.  Les chutes de pâte peuvent ensuite servir pour confectionner l’apéritif avec des palmiers aux tomates séchées féta par exemple ou en biscuits secs (palmiers ou feuilletés fourrés à la confiture). Si vous trouvez mes explications peu claire, je vous dirige vers ce site, en anglais par contre, où se trouvent des photos détaillées de la préparation du feuilletage.

Recette : Millefeuille praliné

Pour la pâte feuilletée (adaptée du Livre d’Alain Ducasse, Grand Livre de Cuisine)

4 personnes environ

250g de farine

12.cl d’eau

32 grammes de beurre fondu

6 grammes de sel fin

212 gramme de beurre de tourage

Dans le bol d’un robot ou à la main pour les courageux, mélanger la farine, le sel, l’eau et le beurre fondu. Former une pâte homogène et pétrir quelques instants (5 minutes). Former une boule et  placer au frais 2 heures.

Après le temps de repos, sortir le beurre et la pâte. L’étaler en un carré dans lequel vous disposerez le beurre froid aussi en forme de carré et sans trop d’épaisseur. Rabattre les coins de la pâte sur le beurre puis avec le rouleau à pâtisserie frapper assez fortement la pâte (c’est un très bon défouloir).Puis l’étaler en longueur et la rabattre en trois comme un porte feuille (ou en 4, moi c’est ce que je préfère). Lui faire faire un quart de tour et reproduire l’étape précédente (étalage longueur + pliage prote feuille). Faire reposer 30 min.

Reproduire cette étape 2 fois. Il faut savoir que plus vous faites de pliages plus la pâte aura de « feuilles » car c’est en superposant les couches de beurre de tourage et de pâte que le feuilletage se crée. Vous pouvez dès lors laisser votre pâte au frigo et la faire cuire quand bon vous semble.

Pour la cuisson, l’étaler sur 2 mm d’épaisseur, couper en rectangles sachant qu’il en faut 3 par personnes. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, saupoudrer de sucre pour créer une caramélisation. Poser la pâte. Sur les bords de la plaque, disposer des couverts (pour éviter que la plaque que l’on superpose par la suite écrase totalement les rectangles et évite le développement du feuilletage), saupoudrer de sucre puis recouvrir d’un nouvelle feuille de papier sulfurisé avant de recouvrir d’une plaque de cuisson sur laquelle vous disposerez des poids (pour ma part j’utilise des ramequins à crème brulée).

Faire cuire 15 à 20 min à 180°C. A la sortie du four, laisser refroidir puis couper délicatement les bords de chaque rectangle pour faire apparaître le feuilletage.

La mousse praliné

Note : je préviens les connaisseurs de la fameuse mousse de Virginie (ils se reconnaîtront) que la recette présentée ici ne correspond pas à cette dernière car elle n’a pas voulu dévoiler ses mystérieux secrets. En effet, impossible de trouver la recette sur son livre de cuisine !

2 blancs d’œuf

1 jaune d’œuf

10 grammes de sucre

25 grammes de beurre

65 grammes de pralinoise

Faire fondre la pralinoise à feu très doux ou au bain marie (pour ma part, je suis incapable de  faire les deux techniques ! A chaque fois il crame!). Ajouter le beurre puis lorsqu’il est entièrement fondu ajouter le jaune d’œuf. Laisser tiédir.

Dans bol, monter les blancs en neige. Lorsque le batteur commence à faire des marques, verser progressivement le sucre en poudre.

Incorporer ¼ des blancs à la préparation pralinoise puis verser ce mélange au reste des blancs d’œuf à la maryse, délicatement. Mettre au frais

Montage

Mettre la mousse dans une poche à douille, sur le premier rectangle juxtaposer des petites « boules » de mousses puis poser délicatement un autre rectangle ; Recommencer l’opération précédente.

Posté par B-Egg à 22:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 janvier 2011

Banana Muffin

  Vous est-il déjà arrivé de découvrir sur votre plateau de fruits une banane, trop mure, trop noire pour qu'elle soit engloutie par un membre de notre famille? Malheureusement, ce cas est assez fréquent chez moi mais après de nombreuses lectures culianires j'ai enfin trouvé La solution! Le cake à la banae: simple, moelleux et délicieux.

Des recettes, il en existe des centaines mais celle de Bob Juice bar m'a tout de suite attirée. En changeant quelques ingrédients, ces muffins n'en restent pas moins excellents vu la vitesse à laquelle mes amis les ont dégustés.

Les proportions étaient normalement pour 12 muffins. Mais une vingtaine de muffins ont en réalité sorti le nez de mon four (prévoyante, je ne les remplissais pas assez de peur qu'ils débordent). J'ai donc cassé une plaquette de chocolat et me suis empressée de confectionner un glaçage au chocolat pour mes mini muffin. Ils se parèrent alors d'une jolie robe brune et se piquèrent sur des bâtons de sucettes.

Recette: Muffins à la banane.

Ingrédients secs: 240g de farine _ 75g de flocons d'avoine _ 3 càc de levure chimique _ 55 g de cassonade _ 40g de noix ou noix de pecan _ 75g de chocolat _ 1 càc de sel

Ingrédients liquides: 190g de yaourt _ 115ml d'huile de tournesol _ 75ml de lait _ 60g de miel _ 3 oeufs _ 1 càc d'extrait de vanille _ 225g de banane (environ 2 et demi)

Pour le crumble: 8 càc de beurre (demi-sel ou doux selon les goûts) _ 4 càs de farine _ 4 càs de cassonade _ cannelle (selon les goûts)

Préchauffer le four à 180°C.

Préparer le crumble: mélanger avec les doigts le beurre ramolli, le sucre, la farine et la cannelle pour former des miettes grossières.

Mélanger tous les ingrédients liquides en écrasant les banaes à la fourchette puis dans un autre bol les ingrédients secs en cassant grossièrement le chocolat et les noix (j'adore les gros morceaux encore fondus dans les muffins sortant tout juste du four, miam!).

Mélanger les deux préparations sans trop travailler la pâte (si des grumeaux sont encore présents ce n'est pas grave ils vont disparaître à la cuisson). Répartir dans les moules jusqu'en haut. Répartir le crumble sur chaque muffins.

Faire cuire 20 à 22 min.

Bon appétit!

Pour le glaçage au chocolat, je ne peux pas voir dire des proportions précises. Il suffit de faire fondre du chocolat en y ajoutant un peu de crème liquide puis de tramper les muffins dans cet onctueux mélange.

Posté par B-Egg à 21:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,